ARTICLES - Napoléon et la médecine

Histoire de l'art dentaire - Histoire de la stomatologie - Histoire de la Chirurgie maxillo-faciale

Histoire de la médecine

Histoire de la médecine


Biographie
Livres
Articles
Collection
Annonce événements
Décorations
vidéoconférences
Prix Georges Villain d'histoire de l'art dentaire

NAPOLEON ET LA MEDECINE

 

A la suite de son premier travail sur Napoléon, le Dr Xavier Riaud est devenu membre d'honneur de la Société napoléonienne internationale, ou International Napoleonic Society, qui est basée au Canada, en 2006. Pour ses travaux sur la médecine napoléonienne (75 textes), il en a reçu la médaille d'honneur en 2010. En 2007, il est devenu également officier du Corps académique en qualité de délégué au comité scientifique et de recherches de l'Instituto napoleonico mexico-francia. Enfin, en 2011, il a été fait membre d'honneur de la Société napoléonienne de Géorgie, ou Napoleonic Society of Georgia.

 


André Marie Constant Duméril (1774-1860), un professeur à la Faculté de médecine de Paris sous l'Empire

Dent du bonheur

Des médecins (mé)connus sous l’Empire devenus illustres par la suite (3ème partie)

Les enseignants de la Faculté de médecine de Paris sous l'Empire

La Faculté de médecine de Paris sous l'Empire (1808)

Paul Joseph Barthez (1734-1806), juriste, philosophe et médecin consultant de Napoléon

Alexandre François Ollivier (1790-1844), chirurgien de la Grande Armée et précurseur de l’asepsie bien avant Semmelweis, Pasteur et Lister

Louis Vivant Lagneau (1781-1868), chirurgien major de la Grande Armée, fidèle parmi les fidèles

Raphaël Bienvenu Sabatier (1732-1811), chirurgien consultant de l’Empereur

Jean Joseph Sue fils (1760-1830), médecin, chevalier de l’Empire et père du célèbre écrivain Eugène Sue (1804-1857)

L'Empire, les grandes expéditions maritimes, le scorbut et les dents

Honoraires des médecins napoléoniens

Jean Noël Hallé, médecin, chevalier d’Empire et grand précurseur de l’hygiène médicale en France

Julien Marmont, dentiste de Joséphine et occasionnellement de Napoléon Ier

Des médecins méconnus sous l’Empire devenus illustres par la suite (2ème partie)

Des médecins méconnus sous l’Empire devenus illustres par la suite (1ère partie)

Jean François Coste (1741-1819), premier médecin de la Grande Armée, premier maire de Versailles et fondateur de l’hôpital du Val-de-Grâce

Philippe Jean Pelletan (1747-1829), médecin, chevalier de l’Empire ou la folle odyssée du cœur de Louis XVII

Antoine Portal (1742-1832), médecin, chevalier d’Empire et fondateur de l’Académie royale de médecine

Napoléon et la variole

Claude Louis Berthollet (1748-1822), médecin, chimiste, président de la Commission des arts et des sciences de l’expédition d’Egypte, et comte d’Empire

Nicolas Heurteloup (1750-1812), chirurgien en chef de la Grande Armée, successeur de Percy et baron d’Empire

Deux médecins oubliés de la noblesse d’Empire, deux destins exceptionnels : Girardot et Taillefer

Antoine François Fourcroy (1755-1809), médecin et comte d’Empire, réformateur et promoteur de l’enseignement hospitalo-universitaire en France

Alexandre-Urbain Yvan (1765-1839), le chirurgien ordinaire (personnel) de Napoléon I er

Jean Antoine Chaptal (1756-1832), médecin, ministre et comte d’Empire

Dents de Waterloo

Nicolas Deyeux (1745-1837), premier pharmacien de l’Empereur

Pierre Marie Auguste Broussonet (1761-1807), médecin, botaniste et Jean Louis Victor Broussonet ( ? – 1846), médecin anobli par Napoléon : une famille de médecins sous l’Empire

Jean-Joseph Dubois-Foucou (1747-1830), le dentiste personnel de Napoléon

« Je salue l’honneur et la loyauté qui passent » (Wellington, Waterloo, 1815, en parlant de Dominique Jean Larry)

Antoine Augustin Parmentier (1737-1813), premier pharmacien de la Grande Armée et grand défenseur de la pomme de terre

Napoléon, ses blessures, ses maladies (2 ème partie)

Napoléon, ses blessures, ses maladies (1 ère partie)

Alexis Boyer (1757-1833), premier chirurgien de Napoléon Ier

Le service de santé de la Grande Armée

Bonaparte, précurseur en matière de lutte contre la drogue

Edme Joachim Bourdois de La Motte (1754-1835), premier médecin du roi de Rome et ami de Bonaparte

La médecine napoléonienne au combat

Bonaparte, fondateur de l’Institut d’Egypte

Chirurgiens, médecins ou pharmaciens nobles d’Empire et/ou titulaires de la Légion d’honneur

« Je ne crois pas en la médecine, je crois en Corvisart » (Napoléon)

Pierre Jean Georges Cabanis (1757-1808), médecin, comte et sénateur de l’Empire

Antoine Dubois (1756-1837), médecin accoucheur de Marie-Louise et baron de l’Empire

Pierre François Percy (1754-1825), Chirurgien en chef de la Grande Armée

Le service de santé personnel de Napoléon

Charles-Louis Cadet de Gassicourt (1769-1821), le "pharmacien ordinaire" de l’Empereur

Les médecins de Napoléon à Sainte-Hélène, 3e partie

Les médecins de Napoléon à Sainte-Hélène, 2e partie

Les médecins de Napoléon à Sainte-Hélène, 1ère partie

René-Nicolas Dufriche, baron Desgenettes (1762-1837), médecin en chef de la Grande Armée

Données actuelles sur Napoléon II et ses dents

Épidémies et campagne de Russie 1812

François-Joseph Talma (1763-1826), dentiste et acteur préféré de Napoléon

Georges Cadoudal (1771-1804) et la médecine dentaire 

Une Histoire dans l'histoire: La bouche de Napoléon 

Le Dr. Sten Forshufvud détective de l'Histoire

Pierre Fidèle Bretonneau (1778-1862)

Jacques Lisfranc de Saint-Martin (1790-1847)

Joseph Auguste Anthelme Récamier (1774-1852)

Anthelme Balthasar Richerand (1799-1840)

Antoine Laurent de Jussieu (1748-1836), un botaniste à la Faculté de médecine sous l'Empire


Forum - Contact - Mentions légales