ARTICLES - histoire de la médecine

l'Ecole dentaire de Paris…

Histoire de la médecine

Histoire de la médecine


Biographie
Livres
Articles
Collection
Annonce événements
Décorations
vidéoconférences
Prix Georges Villain d'histoire de l'art dentaire

De la sauvegarde des collections du musée de l'Ecole dentaire de Paris…


Par
Xavier Riaud

Le musée est fondé par arrêté préfectoral, en 1879 et ne devient celui de l’Ecole dentaire de Paris qu’à l’ouverture de ses portes en 1880. M. Blocman en est le 1er conservateur en 1884. Si l’école a fermé ses portes depuis bien longtemps, la Société de l’Ecole dentaire de Paris, plus administrative, a perduré quelques temps. Pendant de nombreuses années, ses collections ont été la possession du Conseil national de l’Ordre des Dentistes. Elles comprenaient des objets, des instruments et des équipements d’une valeur considérable, constituant un patrimoine unique pour notre profession. Faute de moyens pour les entretenir et les exposer, nos instances dirigeantes n’ont pu les conserver lorsque cette société s’est dissoute. Ces collections ont donc été remises au musée de l’Assistance publique des hôpitaux de Paris. Ce dernier, organisme d’Etat, dispose d’un budget très limité qui ne lui autorise qu’une journée par semaine d’ouverture au public. Aussi, la priorité est-elle donnée à l’histoire de l’Assistance publique, nos instruments et autres matériels étant d’évidence mis de côté.
Des acteurs prépondérants de notre profession, à commencer par le Conseil national de l’Ordre, par la CNSD et par l’ADF, estimant que l’adage d’Auguste Comte, père fondateur de la sociologie en France, s’imposait : « On ne connaît véritablement une science que lorsqu’on en connaît son histoire », ont décidé de créer un musée virtuel afin que tous nous puissions découvrir, ou redécouvrir, la fabuleuse histoire de la chirurgie dentaire. Cette mission dévolue à tous a évidemment pour but de familiariser les étudiants, ainsi que tous les chirurgiens-dentistes, aux origines de l’art dentaire. Il est prévu que les collections de l’Assistance publique y soient dévoilées sans aucune restriction, mais aussi, avec elles, l’ensemble des éléments exposés dans les musées d’histoire de l’art dentaire français, comme ceux de la Faculté de chirurgie dentaire de Lyon par exemple.
Une lettre en provenance de la CNSD, ce 4 septembre 2011, précise : « Pour ce faire, Guy Robert (le principal instigateur de cette démarche) propose de créer une «Association pour le musée de l’art dentaire » qui pourrait réunir les principaux organismes professionnels : Conseil national de l’Ordre, CNSD, ADF, Académie nationale de chirurgie dentaire et tous les chirurgiens-dentistes qui le souhaiteraient afin de promouvoir un programme de travail, et d’en définir à la fois les moyens historiques, techniques et financiers. Une fois, cette étude terminée, dans la mesure des finances disponibles, ce musée virtuel pourra être mis en place. Il sera facilement accessible, très didactique, avec des animations suffisantes pour s’adresser à l’ensemble du public, mais surtout aux futurs praticiens qui ignorent l’histoire de la profession. Guy Robert demande que la CNSD envisage cette proposition avec intérêt et souhaite qu’un membre du Bureau soit chargé d’étudier ce problème. »
Il est, me semble-t-il du devoir de chacun d’assurer la sauvegarde de notre patrimoine afin que des générations futures de praticiens éclairés scientifiquement ne demeurent pas orphelins de leur histoire, les privant ainsi d’une part d’humanisme dont nous avons tous besoin en ces temps très difficiles.


Ecole dentaire de Paris (dans ces locaux de 1888 à 1898).
Ecole dentaire de Paris (dans ces locaux de 1888 à 1898).


Nécessaire à dents qui aurait appartenu à Charles X
Nécessaire à dents qui aurait appartenu à Charles X (© AP-HP, 2008).



Son étage supérieur, de haut en bas : scarificateur gingival, ciseaux pour découper les feuilles d’or, un grand miroir, un abaisse-langue et un miroir buccal
Son étage supérieur, de haut en bas : scarificateur gingival, ciseaux pour découper les feuilles d’or, un grand miroir, un abaisse-langue et un miroir buccal (© AP-HP, 2008).



Forum - Contact - Mentions légales