HISTOIRE DE LA MEDECINE - Xavier Riaud

Plaidoyer pour un enseignement historique de l'Art dentaire

Histoire de la médecine

Histoire de la médecine


Biographie
Livres
Articles
Collection
Annonce événements
Décorations
vidéoconférences
Prix Georges Villain d'histoire de l'art dentaire

Etude de la pratique odontologique et de ses déviances
dans les camps de l'Allemagne nazie
Etude de la pratique odontologique et de ses déviances dans les camps de l'Allemagne nazie - Histoire de la médecine - Xavier Riaud
Xavier Riaud - Histoire de la médecine - Etude de la pratique odontologique et de ses déviances dans les camps de l'Allemagne nazie

Etude de la pratique odontologique et de ses déviances dans les camps de l'Allemagne nazie

La guerre s’achève en Europe le 8 mai 1945. Avec la libération des camps de concentration, l’invincible horreur se révèle au monde. L’aide internationale s’organise.
Si l’or dentaire récupéré dans la bouche des morts et son exploitation légalisée à l’échelle internationale en sont les aspects les plus connus sur le plan dentaire, il est vrai que des expérimentations bucco-dentaires ont été effectuées par des médecins nazis, les dentistes SS n’ayant jamais été impliqués. Mais, alors, dans quel domaine ont-ils été employés ? Ces praticiens sont présents dans les opérations de récupération de l’or dentaire dans les camps et dans le cadre de l’Aktion T4 d’extermination des aliénés mentaux et handicapés physiques. Ils gèrent également les soins dentaires des détenus puisque dans les grands camps, existent des cabinets dentaires et dans les kommandos, différentes filières de soins sont mises en place. En effet, un déporté souffrant de ses dents n’est pas rentable pour l’effort de guerre nazi. Aussi, pouvait-il bénéficier, mais, pas toujours, de soins dentaires afin de maintenir la productivité.

Enfin, ces nazis ont également commis des crimes qui ont été jugés après le conflit et sévèrement punis.

 

Histoire de la médecine


Forum - Contact - Mentions légales